Sélectionner une page

Avec les beaux jours, le café « LE STREP » sis dans la Grande Rue d’Etréchy s’est offert une belle terrasse afin d’agrémenter le centre ville et dynamiser le commerce local (sic)

Nous le reconnaissons, côté pile, cette terrasse en bois est jolie et donne envie d’y siroter une boisson fraîche par ces fortes chaleurs.

Mais le voisinage et des commerçants nous ont montré ce qu’il y avait sur le côté face. Nuisances sonores tardives, consommation de cannabis dans la rue adjacente, consommateurs alcoolisés…sans oublier les deux places de parking en moins, ce que condamnent les commerçants à proximité.

Sollicités par ces derniers, nous avons décidé de nous pencher sur l’envers du décor et, encore une fois, nous avons découvert la face cachée d’Etréchy.

Nous avons une pensée pour les voisins de cet établissement racheté récemment par M. COLINET, adjoint au maire en charge des travaux. En effet de nombreux cas de trouble à l’ordre public nous ont été relatés et ces derniers étaient bien après 22 heures, heure à laquelle la terrasse doit être fermée !

Nous avons une pensée pour les commerçants jouxtant cet établissement, qui se voient amputés de deux places de parking, ce qui obligent certains clients à déserter leurs commerces. Certes ce ne sont que deux places de stationnement, mais leur but primaire est qu’elles puissent servir de parking !

Certains commerçants, intéressés par la privatisation de places de parking pour leur clientèle, ont eux aussi déposé une demande à la mairie, mais ils se sont heurtés à un refus.

Leur faute serait-elle de ne pas être adjoint à Mme le maire ?

Finalement, Pour se faire entendre, un commerçant a déposé une pétition dans son commerce à l’intention de sa clientèle, ceci pour protester contre cette terrasse.

Mais cette pétition n’a pas été du goût de la fille de M. COLINET, elle aussi travaillant dans cet établissement, pour qui la liberté d’expression s’arrête là où commence les affaires de son père, quitte à agresser verbalement la fille du commerçant âgée de 15 ans, et ceci dans la boutique !

Notons que cette pétition rencontre un vif succès puisque trois jours après sa création, 250 strépiniacois l’ont signée et nous avons même vu des élus de la majorité manifester leur opposition à cette cette terrasse ! 

Finalement, nous avons des voisins à cran, des commerçants qui se sentent impuissants et dont les enfants se font agresser.  Et dans tout ça…qu’en pense Mme le maire ?

Nous nous sommes donc rendus ce lundi 9 juillet en maire après avoir demandé officiellement à consulter le dossier d’urbanisme. Il est évident que l’installation de cette terrasse a fait l’objet d’un arrêté municipal en date du 14 juin 2018 qui autorise l’exploitant à jouir des deux places de parking jusqu’au 14 septembre contre une redevance.

Par contre, nous n’avons pu voir la demande de M. COLINET à Mme le maire pour l’installation de la-dite terrasse car le document était introuvable…ou sur le bureau d’une secrétaire partie en congés. Vous avez dit bizarre, comme c’est bizarre !

Tout aussi bizarre le mail de M. COLINET en date du 9 juillet, donc le jour de notre visite, indiquant à Mme le maire la superficie de la terrasse. Vous avez dit bizarre, comme c’est bizarre ! Si tous les dossiers d’urbanisme sont montés de la sorte, on comprend maintenant pourquoi peu de choses fonctionnent à Etrechy !

Quant à Mme le maire, interpellée sur la problématique, elle nous déclare que pour les problèmes du tapage nocturne, de drogue et d’agression, il faut faire appel à la gendarmerie et que pour le reste, il faut laisser le temps au temps !

Madame le maire, nous avons compris le message et les personnes qui pâtissent de la situation aussi. Il faut laisser le temps au temps ! mais le temps passe vite et vous sentez l’appel du large !

Madame le maire, nous vous informons que vous avez installé à vos côtés un nouvel adjoint à la sécurité et à la citoyenneté en la personne de Julien GARCIA. Si vous avez perdu son numéro de téléphone, nous pouvons vous le transmettre. Sinon envoyez lui un post sur les réseaux sociaux, il y est très présent !

Monsieur COLINET, nous saluons votre volonté d’oeuvrer pour l’économie locale, mais si votre activité va à l’encontre du bien fondé des administrés, nous vous demandons de démissionner de votre rôle d’élu afin d’éviter les conflits d’intérêt !

Etréchy Bleu Marine